Qui est votre photographe ?

Coach sportif et diététique accompli à Bordeaux depuis des années jamais je n'aurais pensé un jour être photographe...

 

En effet, j'ai commencé la photo par hasard lors d'un repas chez un ami taxidermiste. Il avait lui-même un ami photographe et ce jour-là, j'ai fais ma toute première séance photo mais non pas en tant que photographe mais en tant que modèle. Cela fut une première expérience fantastique car le photographe savait nous mettre à l'aise, en me donnant des conseils, en rigolant et surtout en installant un climat de confiance.

Ainsi j'ai pris goût à la photo car je trouvais sympa de passer des bons moments en plus d'immortaliser ces souvenirs en ayant de belles photos. Collaboration après collaboration je commençais à me prendre au jeu du modèle et j'ai d'ailleurs pris les choses au sérieux...

Après les collaborations, me voilà à envoyer mon book aux agences (pub, mannequin, école de maquillage...) et à faire des castings pour voir jusqu'où je pouvais aller... Et je n'étais pas au bout de mes surprises car énormément de refus m'attendait !

Mais après les castings ratés, les absences de réponse et tous les échecs me voilà à Paris pour signer mon contrat dans l'agence de mannequins "Lea Kiss Model Academy Fashion & Music".

 

Enfin dans une agence, le travail commençait... Mais avant le travail, l'entrainement était de rigueur car en effet il y a une grosse différence entre modèle pour des collaborations et mannequin professionnel. Les heures, les jours et les semaines à s'entrainer à marcher, à poser ne se comptaient plus. De plus je quittais le monde de la musculation pour le monde du mannequinat et quel détail car je devais passer de 94kg à -80kg pour 1m88.

Cependant même si j'avais réussi les objectifs que je m'étais fixés, une fois l'euphorie retombée je n'étais pas épanouie devant les objectifs. Il est vrai que le travail de mannequin est plaisant mais ne laisse en rien un côté créatif car tout est millimétré et ainsi pour moi très frustrant.

 

Bien que pour moi le monde de la photo était fini, par hasard je commençai la photo d'une nouvelle façon, derrière l'objectif.

Très vite je pris goût à cet art car il me permettait de m'exprimer avec une certaine aisance et c'est naturellement que j'acquis un appareil semi-professionnel pour commencer.

Et là, quel bonheur de pouvoir enfin s'exprimer,

Quel bonheur de pouvoir s'épanouir dans la photographie,

Quel bonheur de pouvoir composer une photo comme on le désire et ainsi révéler tel ou tel détail.

Mais surtout quel bonheur de pouvoir  immortaliser des moments magiques pour les autres.

 

Donc un grand merci à vous car finalement la photo sans partage n'est rien.